Utilities Threshold Initiative Consortium (UTIC)

 

L’UTIC est un consortium[1] associant des membres de compagnies d’électricité, de regroupements de compagnies d’électricité ou de leur institut de recherche dans un projet scientifique commun.

 

Un Objectif Commun

Dans le cadre des expositions aux champs magnétiques de 50 et 60 Hz,  les membres de l’UTIC contribuent ensemble à une recherche scientifique originale et de haut niveau, afin d’en définir les seuils de réactions physiologiques, notamment le seuil d’apparition des magnétophosphènes[2].

Le seuil auquel les magnétophosphènes se manifestent n’a jamais été formellement établi pour des champs magnétiques aux fréquences de 50 et 60 Hz chez l’homme.

Cet effort de recherche vise à assurer une base scientifique solide pour le développement de normes d’expositions appropriées à la protection des travailleurs et du public. 


 

Membres de l'UTIC

Les membres de l'UTIC sont des membres de compagnies d’électricité, de regroupements de compagnies d’électricité et d'institutions qui contribuent financièrement à cette initiative. Un membre de l’UTIC demeure actif jusqu’à la réalisation du dernier objectif prévu au programme de recherche auquel il contribue. 


 

Objectifs Spécifiques

Les membres de l’UTIC conviennent:

  • d’encourager et de promouvoir les efforts de recherche visant l’objectif commun défini ci-dessus, et notamment d’assurer le suivi régulier du protocole de recherche en coordination avec l’équipe en charge du projet.

  • de proposer des projets de recherche spécifiques et pertinents vis-à-vis de cet objectif.

  • de faciliter les échanges et le partage des résultats scientifiques entre les membres de l’UTIC.

 

Règles Éthiques Générales

  • Tous les projets de recherche inclus dans le protocole, doivent obtenir l’approbation du comité d’éthique dont dépend l’institution de recherche concernée.

  • Les membres de l’UTIC reconnaissent que l’équipe de recherche en charge de conduire le projet a la responsabilité et l’obligation de rendre publics les résultats obtenus, notamment par la publication dans des revues scientifiques internationales à comité de lecture. Si cette obligation n’était pas respectée, dans un délai d’une année, les membres de l’UTIC se réservent le droit  de prendre l’initiative de  rendre les résultats publics  par tous moyens à leur convenance.

  • Les chercheurs acceptent de soumettre, pour information et commentaires, tout rapport technique, projet de communication scientifique et publication scientifique aux membres de l’UTIC contractuellement associés pour la réalisation des travaux de recherche faisant l’objet de la publication. Il est entendu que le rôle des membres de l’UTIC est consultatif; ils s’interdisent d’entraver le processus normal de diffusion des résultats. Les publications scientifiques n’engagent pas l’UTIC mais seulement les auteurs qui les rédigent. Toutefois, l’UTIC peut rendre publics ses opinions ou commentaires éventuels relatifs aux résultats publiés si elle le juge nécessaire.

 

Modalités de Fonctionnement

Chaque membre de l’UTIC désigne son ou ses représentants en charge de suivre le programme de recherche et de participer aux réunions, et doit informer tous ses partenaires de tout changement de représentant. Les membres de l’UTIC conviennent de tenir au moins une fois par année une réunion de suivi, complétée au besoin par des conférences téléphoniques. Le lieu de cette réunion sera déterminé par les membres de l’UTIC. Un compte rendu de la réunion sera établi et versé aux archives du programme de recherche.


 

[1] Un consortium (du latin signifiant « partenariat » ou « association ») est une collaboration temporaire entre plusieurs acteurs à un projet ou programme dans le but d'obtenir un résultat. http://fr.wikipedia.org/wiki/Consortium

[2] Magnétophosphène: perception d’un phénomène lumineux et transitoire dans le champ visuel, décrit comme «  points », « étincelles », « éclair » ou « flash », uni ou bilatéral, de nombre de couleur, de topographie d’intensité et de taille variable, en relation avec l’induction de courant dans la rétine sous l’effet d’une exposition au champ magnétique.